• Tomate Gourmandia

  • Tomate Gourmandia

La Gourmandia est une variété hybride appartenant à la catégorie Cœur de Bœuf et a la forme caractéristique de ce type de tomates.

Ses fruits sont riches en goût et dégagent un arôme unique.

Ils mûrissent de l’intérieur vers l’extérieur et le collet peut rester vert longtemps. La couleur verte disparaît quand le fruit est mûr.

La tomate est incontestablement le légume le plus populaire de la cuisine occidentale.
Cette plante qui est originaire de l'Amérique du Sud a depuis lors été introduite dans le monde entier.

Elle fait partie de la famille des solanacées et est étroitement apparentée à d'autres plantes de culture telles que les pommes de terre, les poivrons, les aubergines.

Cette plante herbacée non vivace à port rampant se cultive actuellement sur base annuelle.

En fait, à l'exception des fruits mûrs, toutes les parties du plant de tomate (les feuilles, la tige,...) sont toxiques. Les feuilles sont garnies d'innombrables poils ténus et de glandes qui au contact dégagent l'arôme typique à la tomate.

Les tomates se déclinent actuellement dans une grande variété de tailles, de formes et de couleurs.
Une distinction peut se faire entre les variétés reproductives et les variétés hybrides.

  • Les variétés reproductives ont vu le jour suite à la sélection naturelle effectuée des années durant par les producteurs ou amateurs. Comme ces variétés présentent l'avantage de pouvoir en récolter soi-même des semences, leurs semences sont bon marché. Leur désavantage est la moindre uniformité des plants et des fruits et la production en moyenne relativement faible. Ces espèces sont de nos jours uniquement utilisées par les amateurs. Elles sont généralement proposées en différents conditionnements de petite taille dans les jardineries.
  • Les espèces hybrides sont produites par des entreprises spécialisées en semences par le croisement de lignées dites parentales. Ces variétés garantissent une récolte plus abondante et des fruits plus uniformes. Les semences sont néanmoins nettement plus chères et il est impossible d'en récolter soi-même des semences. Le secteur horticole professionnel a recours uniquement à des espèces hybrides. Chaque année, de nouvelles variétés avec des propriétés améliorées ou différentes sont introduites sur le marché: production plus élevée, meilleur goût, plus rondes, plus grosses, formes spéciales, couleurs...  Des espèces qui ne sont disponibles pour l'amateur.

La meilleure garantie pour bien démarrer votre culture est de recourir à des plants de bonne qualité. Allégrow vous propose à cet effet un riche assortiment de différents types de tomates. 

Nos plants sont tous cultivés au chaud et nous utilisons uniquement des espèces hybrides récentes de qualité supérieure provenant du secteur horticole professionnel.
Planter toutes les différentes espèces de plants est infaisable. Pour qui souhaite se lancer, nous recommandons ce qui suit:

  • Semer dans un terreau spécial semis de qualité à 22°C.
  • Recouvrir légèrement les semis et assurer une humidité constante.
  • Après +/- 10-12 jours, sélectionner les plants et les repiquer dans des godets remplis de terreau universel.
  • Maintenir une température de 18-20°C.
  • +/- 10 plus tard, espacer davantage les godets (16 godets/m2)
  • Poursuivre la culture à 16-18°C.
  • Après +/- 18 jours, généralement après la formation de la 9ème feuille, apparaît la première grappe de fleurs.
  • Lorsque les plantes atteignent environ 40 cm de haut, arrive le moment de les repiquer.
  • Nous vous souhaitons d'ores et déjà plein succès!

Généralités

  • Les tomates se cultivent sous abri comme à l'extérieur. Il est néanmoins conseillé de les cultiver sous serre. La culture en serre assure une récolte plus abondante et des plus beaux fruits. La culture à l'extérieur est d'ailleurs plus sensible aux maladies.
  • Afin d'éviter les problèmes racinaires, il est indispensable d'alterner les espèces (1 x tous les 4 ans). En cas d'appauvrissement du sol, mieux vaut planter des sujets greffés.
  • Le repiquage intervient au moment où le sol est suffisamment réchauffé. (de préférence à une température au-delà de 15°C)
  • Ceci signifie en pratique que le repiquage en serre s'opère habituellement à partir de mi-avril, le repiquage en plein air à partir de mi-mai. Lorsque la température est inférieure à 12°C, la croissance s'arrêtera. 
  • Planter tôt ne signifie pas pour autant que la récolte a lieu prématurément!
  • Les tomates apprécient un endroit ensoleillé, chaud
  • La plante se plaît dans tout type de sol, pour autant qu'il soit bien drainé et riche en matières organiques. 
  • Appliquer de préférence un engrais approprié, riche en potassium. Vous obtiendrez alors des fruits savoureux et robustes d'une belle couleur. Un excès d'azote provoquera une croissance superflue (des feuilles) et des problèmes de formation des fruits.
  • Pas plus de 2.5 plants/m2 = une distance entre les plants de 80 x 50 cm
  • Au moment de la plantation, veiller à ce que la motte dépasse d'environ 1 cm au-dessus du sol. Ne pas enterrer complètement la motte! Une opération qui augmente le risque de pourriture du pied.
  • Arroser directement après la plantation, (de préférence avec de l'eau à une température de +/- 20°C)
  • Ne pas verser l'eau sur le pied de la plante, mais bien dans une rigole creusée à proximité ou dans un pot enterré à côté.

Tuteurage
Les plants de tomates se cultivent à port grimpant.
Dans une serre, mieux vaut les tuteurer à l'aide d'une corde. Fixer fermement la corde dans le haut à la charpente de la serre et s'assurer de sa solidité. Une plante qui porte des fruits peut en effet prendre un poids considérable.
Entourer la corde de manière uniforme autour de la tige afin que cette dernière pousse autour. (Il existe également des clips spéciaux pour fixer les plants à la corde).
En plein air, il est généralement fait appel à des tiges/bâtons ou des tuteurs de tomates en forme de tire-bouchons.

Climat
Veiller à une bonne aération pour que le plant puisse rapidement évaporer l'humidité et grandir. Vous diminuerez ainsi le risque de maladies fongiques.
Ne pas verser d'eau sur le plant.

Pollinisation
Les tomates sont auto-pollinisantes. Ceci signifie que les fleurs doivent être fécondées par du pollen pour qu'elles puissent former des tomates. Dans la nature, le vent ou les insectes assument ce rôle. Dans une serre d'amateur, mieux vaut donner un coup de main à la nature. Il est alors conseillé de « secouer » brièvement les plants tous les 1-2 jours. Pour ce faire, taper légèrement contre la tige support ou la corde afin de libérer le pollen des fleurs. Opération à faire de préférence l'après-midi.

Gourmands
Dans des conditions idéales, un plant de tomate produit toutes les semaines 3 nouvelles feuilles et une nouvelle grappe. A l'aisselle de chaque feuille se développe également une nouvelle pousse, baptisée « gourmand ». Les gourmands doivent être éliminés toutes les semaines afin d'éviter d'obtenir un plant trop compact et touffu dont la production de fruits sera faible et les fruits de petite taille. Les saisir entre le pouce et l'index pour les rompre. Une opération à effectuer en temps voulu, avant qu'ils n'atteignent 10 cm de longueur.
Egalement éliminer les feuilles qui poussent à l'extrémité d'une grappe.

Taille des grappes
Afin d'assurer une croissance et une production uniforme, il est recommandé de tailler les grappes. Autrement dit, ne pas garder trop de fruits sur une même grappe.
Dans le cas des tomates charnues, limiter le nombre des fruits par grappe à quatre ou cinq. Dans le cas des tomates en grappe, sept à huit, en fonction de la taille du fruit. Dans le cas des tomates cerises, inutile de tailler les grappes.
Egalement éliminer à un stade précoce les fruits malformés.

Elimination des feuilles
Lorsque la plante a atteint une croissance suffisante, les feuilles inférieures (jaunies) peuvent être éliminées afin de favoriser l'aération. Eliminer tout au plus la feuille se situant sous la grappe qui arrive à maturité à ce moment. Eliminer les autres feuilles ne s'impose que lorsque la croissance est trop luxuriante (notamment en raison d'un apport excessif d'azote). Ce n'est qu'à partir de septembre que l'élimination des feuilles s'impose pour dénuder les grappes qui ainsi bénéficieront de plus de soleil pour faire mûrir les fruits.

Etêtage
Habituellement, la formation des fruits jusqu'à leur maturation dure 6 (en été) à 8 semaines (à la fin de la culture). Comme en automne la température baisse en continu et qu'une croissance prolongée de la plante n'a pas de sens, mieux vaut arrêter la croissance en temps voulu afin d'assurer à la plante suffisamment d'énergie pour que les derniers fruits arrivent à maturation. Il est alors recommandé d'étêter la plante. Eliminer pour ce faire la pousse au-dessus de la dernière grappe en fleurs.
Dans la serre, il est conseillé d'étêter fin août. Vous pourrez alors encore récolter en octobre.
En plein air, il est conseillé d'étêter après la formation de 5 grappes, soit +/- fin juillet.

 

Les tomates arrivées à maturation sur le plant ont le meilleur goût. Toutefois, ne pas attendre trop longtemps, les fruits peuvent se fendiller ou pourrir.
La récolte peut s'opérer plus tôt, dès que les fruits rougissent. Entreposer ensuite les tomates cueillies dans un endroit aéré, le cas échéant recouvertes de papier journal. Leur coloration s'effectuera naturellement.

Mieux vaut cueillir à la main. Prendre le fruit dans la paume de la main et exercer une pression sur la partie épaisse de la tige afin que la tomate se détache. La couronne reste ainsi adhérée au fruit, ce qui favorise la conservation.

Entreposer les tomates de préférence dans un endroit frais, bien aéré (à 12°C), pas dans le réfrigérateur!

  • Pourriture de l'œil: taches rouges à l'extrémité des fruits en raison du manque d'humidité véhiculée par la plante aux fruits.

Origine:
◦Sol trop sec
◦Sol trop salé, trop engraissé (habituellement par des engrais chimiques)
◦Manque de chaux dans le sol

  • Mildiou de la pomme de terre ou de la tomate (phytophthera) 

◦taches brunes sur les feuilles, la tige et ensuite sur les fruits
◦occasionné en premier lieu par la chaleur et l'humidité
◦mesures préventives: ne pas verser de l'eau sur la plante, aérer de manière suffisante (toujours laisser un châssis de la serre entrebâillé, même la nuit), éviter le contact avec les pommes de terre
◦solution: pulvériser, demander conseil auprès de votre jardinerie

  • Araignée rouge, mouche blanche, mouche mineuse: demander conseil auprès de votre jardinerie

 

 

Légumes