• Rhubarbe

Rheum Rhabarbarum

Nous connaissons tous la rhubarbe. C'est une plante pluriannuelle, qui grâce à de solides racines, survit aussi bien à des hivers glacials qu'à de longues périodes de sécheresse.

Ses feuilles apparaissent très tôt au printemps. L'importance de la récolte est liée à la variété.

La rhubarbe apprécie le soleil. Dans une zone plus ombragée, elle poussera moins haut, mais surtout, elle perdra sa couleur rouge.
Elle a besoin d'un sol riche, et de préférence non inondable en hiver. Une légère acidité n'est pas mauvaise.

N'hésitez pas à la nourrir d'engrais organiques (on la retrouve d'ailleurs très souvent près des bacs à compost).

Plantez les pieds d'avril à juin, un pied tous les mètres.

Donnez leur le temps de se développer et ne commencez la récolte qu'à partir de la troisième année: vous n'aurez pratiquement rien avant.
Les fleurs poussent assez rapidement et épuisent les pieds: il vaut mieux les couper.

La récolte se fait du début du printemps à fin juin. Récoltez régulièrement, mais uniquement les plus grosses feuilles. Ne coupez surtout pas, les bouts restants pourriraient et feraient mourir la plante: prenez solidement la base, inclinez-la et arrachez dans un mouvement tournant.
En été, les tiges sont plus coriaces, plus minces et moins savoureuses. Laissez plutôt à la plante le temps de se régénérer.

En hiver, tout ce qui est hors sol - les parties aériennes - meurt complètement.

Avec la rhubarbe, on fait principalement de la compote et de la confiture.

Ce sont les jeunes pétioles - de 10 à 35 jours - qui ont le meilleur goût. Au-delà, elles se chargent d'acide oxalique et le goût est nettement moins bon.

Après la récolte, coupez immédiatement les feuilles, pour éviter que la plante ne perde trop de jus.

La rhubarbe est pleine de vitamines et est très efficace contre les rhumes. Les pétioles contiennent de l'acide oxalique qui purifierait le sang et aurait un effet bénéfique sur le cœur et les vaisseaux sanguins.
On connait aussi ses effets laxatifs.

Pour la culture, il est important de s'intéresser à la couleur des pétioles.
Les variétés aux pétioles tirant vers le vert poussent le mieux mais ont moins de goût. A l'inverse, celles tirant vers le rouge, sont moins grandes mais plus savoureuses.

Si vous souhaitez surgeler de la rhubarbe, choisissez plutôt les variétés vertes.