• Poireau

  • Poireau

Le poireau est une plante de la famille des Alliacées qui pousse à l'état sauvage dans les régions côtières de l'Afrique du Nord, de l'Europe du Sud et du Caucase. Ce légume est connu depuis l'Antiquité: À Rome, les entreprises de culture du poireau étaient appelées « porrineae ». L'empereur Néron appréciait particulièrement le poireau, étant convaincu que le légume était bénéfique pour la qualité de sa voix. De nos jours, le poireau est cultivé dans la plupart des régions du monde.

La plante est constituée de gaines foliaires superposées. La partie de ces gaines située sous terre forme ce que l'on appelle le blanc de poireau.

Nous distinguons deux types de poireau: le poireau d'été/d'automne et le poireau d'hiver.

Pour être cultivé, le poireau d'été/d'automne doit être exposé à la chaleur et à la lumière, sans quoi il arrive trop tôt dans sa phase générative, ce qui signifie qu'il monte en graines et s'apprête à fleurir. Le poireau d'été d'Allégrow, semé en décembre, est installé dans des serres chauffées sous une lumière de 6000 lux, ce qui est comparable à la lumière émise par le soleil un après-midi d'été! Cette variété de poireau est assez grande et sa croissance est relativement rapide.

Le poireau d'hiver est une variété plus courte et plus trapue, plutôt résistante aux gelées.

Le poireau se plaît dans un sol riche et aéré qui retient néanmoins l'humidité. Dans la période suivant la plantation, il est éventuellement possible de raccourcir quelque peu les feuilles du plant de poireau afin de limiter l'évaporation.

Plantez les plants de poireau dans un trou de plantation de ± 20 cm en les espaçant de 10-15 cm sur la rangée et en conservant 30-40 cm entre chaque rangée. Le cœur du plant doit se situer tout juste à la surface.

Arroser immédiatement après la plantation. Il n'est pas nécessaire de combler les trous de plantation, cela se fera naturellement. Plus tard dans la croissance, il est possible de butter les plants de poireau pour obtenir un fût plus long.

Au cours de la période de culture, aérer régulièrement le sol entre les plants à l'aide d'une binette ou d'une griffe sarcleuse. Il est judicieux d'apporter de nouveau de l'engrais au poireau d'hiver au mois de septembre, de préférence un fertilisant composé à haut indice potassique (K), par exemple 10-12-18

Le poireau peut être récolté selon votre besoin. En fin de saison, récolter le restant, ces derniers poireaux peuvent parfaitement être congelés. Attention toutefois, les sachets de poireau peuvent dégager une odeur caractéristique de poireau qui peut imprégner les autres produits de votre congélateur. Doublez éventuellement les sachets de conservation.

Étant donné que l'oignon, l'échalote et l'ail notamment appartiennent également au genre Allium, il est essentiel de veiller à la rotation des cultures (1 sur 4!)

Il n'est pas si simple d'obtenir des poireaux à maturité et sains, car un certain nombre de ravageurs guettent.

Une maladie fongique fréquente est la rouille du poireau, qui se manifeste par la formation de petits amas de spores brunes-orangées. Bien que seules les parties vertes du poireau soient généralement touchées, un traitement peut néanmoins être indiqué.

Le mildiou du poireau est également un problème courant

En ce qui concerne les insectes nuisibles, les plus communément rencontrés sont les thrips, la mouche du poireau et la mouche de l'oignon. L'infestation par les thrips se reconnaît aux fines marbrures argentées sur les feuilles. Là aussi, les dégâts sont minimes, seule la partie verte apparaît moins belle. En automne, le thrips se fait sensiblement plus rare.

La chenille de la teigne du poireau creuse des galeries dans les feuilles, avec une prédilection pour les feuilles du cœur (ces galeries sont plus larges que celles de la mineuse du poireau). En cas d'infestation sévère, la plante dépérit.

La larve de la mouche de l'oignon s'attaque principalement au pied du plant, causant ainsi le jaunissement des feuilles puis leur flétrissement. Demandez conseil dans votre jardinerie.

Légumes