• Pâtisson

  • Pâtisson

Le pâtisson est un fruit qui appartient à la même espèce que les citrouilles (Cucurbita pepo). Les pâtissons font entre 15 et 20 cm de largeur, sont blancs, jaunes ou verts et ont une forme pointue. Le pâtisson est parfois appelé « bonnet d'empereur », « bonnet de prince » ou encore « mitre d'évêque ».

Comme toutes les cucurbitacées, ce fruit est également originaire de l'Amérique du Sud et de l'Amérique Centrale. Mélangé à du maïs et de fèves blanches, il était notamment très apprécié par les Incas. Christophe Colomb avait également remarqué ce fruit. Dans son galion en direction de l'Espagne, il en emporta de nombreux exemplaires. A leur arrivée sur la presqu'île ibérique, les fruits furent d'abord utilisés comme décoration.

Le petit cousin de la citrouille orna rapidement de nombreux jardins et décors. Dans le potager, notre pâtisson est également apprécié pour son aspect décoratif. Cette plante rampante porte de belles et larges fleurs orange qui évoluent en fruits.

Le plant de citrouille est très sensible aux gelées nocturnes. Il est donc fortement déconseillé de le planter trop tôt. En règle générale, une plantation à partir de mi-mai ne comporte plus aucun risque.

Tenez également compte du fait que la plante nécessite beaucoup d'espace.

La citrouille réussit le mieux dans un environnement ensoleillé, elle aime beaucoup la chaleur. Pour cette raison, la culture de citrouille sur le tas de compost n'est pas une mauvaise idée. La chaleur dégagée lors du compostage est très bénéfique pour la citrouille (bien entendu, ceci s'applique également au pâtisson).

Pour obtenir les meilleurs résultats, il est conseillé d'étêter la plante lorsqu'elle atteint une hauteur de 50 cm environ, ceci lui permettra de former des rameaux latéraux. Conserver entre 2 et 3 rameaux latéraux. Une fois que la plante aura commencé à développer plusieurs fruits, il vaut mieux retirer chaque nouveau rameau qui se développe pour ainsi concentrer toute l'énergie de la plante vers les fruits.

Les citrouilles ont besoin de beaucoup d'eau. Veillez donc à garder le sol humide sans détremper. En période de forte chaleur, il est recommandé d'arroser jusqu'à deux fois par jour, car les larges feuilles font évaporer beaucoup d'eau.

Les pâtissons se préparent comme les citrouilles. On peut en faire un potage ou les farcir de viande hachée par exemple pour une cuisson au four. Les pâtissons se préparent également très facilement au four à micro-ondes et accompagnent à merveille le poisson.

Ce sont des fruits très décoratifs, parfaits pour les compositions florales. Le pâtisson possède un goût délicat, mais même dans l'assiette, son aspect décoratif joue un rôle important.

Les pâtissons, les gros exemplaires comme les mini, se creusent à l'aide d'une cuillère et forment ensuite un bol pour la soupe ou peuvent être farcis de plats mijotés en tout genre. Pour cela, il vous suffit de découper le chapeau du pâtisson, de façon à obtenir un large couvercle de forme plate. Pour faire en sorte que le fruit ne bascule pas, il suffit de couper une fine tranche à la base du fruit.

Les pâtissons se récoltent de préférence à l'aide d'un couteau, lorsque les fruits font entre 15 et 20 cm de large. En conservant un pédoncule assez long sur le fruit, il se conservera plus longtemps.

Vous pouvez également récolter les fruits lorsqu'ils sont encore petits. Ils ont finalement plus de saveur que les gros exemplaires. Surveillez bien ces petits fruits, car ils se développeront en quelques jours seulement pour devenir de gros exemplaires qui risquent d'épuiser la plante complètement.

Le mildiou est la maladie des citrouilles la plus importante. Les premiers signes sont l'apparition de taches blanches sur les feuilles. Le mildiou survient généralement tard dans la saison. Les feuilles flétriront mais ne causeront quasiment pas de perte de production.

Légumes