• Melon miel

  • Melon miel

Le melon miel, également appelé honeydew, melon jaune ou melon canari, est connu depuis l’Antiquité en Égypte, en Iran, en Inde et aux îles Canaries.

Aujourd’hui, il est principalement cultivé en Espagne, en Algérie et en Amérique du Sud pour l’exportation.

Les fruits en forme de ballon de rugby sont relativement grands et peuvent peser jusqu’à 2 kilos. La chair de couleur allant du vert clair au jaune est juteuse, fraîche et sucrée. L’arôme est un peu moins prononcé que celui des melons charentais.

 

Les melons apprécient la chaleur: plantez ceux-ci dans une serre ou un tunnel en plastique. Attendez que la température minimale ne soit plus inférieure à 12 °C.

Il est nécessaire de tailler et pincer le melon pour limiter la croissance des feuilles et stimuler la formation de fleurs femelles. Les melons portent uniquement des fruits sur les pousses latérales.

1. Pendre une ficelle dans la serre ou le tunnel, au-dessus de la plante; la plante grimpera autour de celle-ci lors de sa croissance.
2. Quand la plante présente deux feuilles, elle est pincée (étêtage).
Des bourgeons commenceront maintenant à se développer dans les aisselles.
3. Quand ces bourgeons axillaires présentent deux feuilles, choisir la pousse la plus vigoureuse et l’attacher à la ficelle. La pousse la plus faible est de nouveau pincée (au-delà de la 2e feuille).
4. Quand la plante a atteint environ un mètre, des bourgeons se seront de nouveau formés dans chaque aisselle. Éliminez ceux-ci des six premières aisselles, mais en gardant la fleur axillaire.
5. Les bourgeons axillaires situés plus haut ne doivent pas être éliminés, mais sont pincés après la deuxième feuille (des fleurs femelles peuvent se trouver sur les deux aisselles des feuilles restantes, et donc, former des fruits ultérieurement).

À moins que vous ne puissiez placer des abeilles dans la serre, il est conseillé de polliniser les fleurs manuellement.
Avec un pinceau, recueillez du pollen de la fleur mâle et transférez ensuite celui-ci sur le stigmate femelle. Placer plusieurs plantes les unes à côté des autres peut également favoriser la pollinisation.

Les fruits pouvant être relativement grands et lourds (parfois, jusque 2 kg), limiter le nombre de fruits à 3 ou 4 par plante.

Il est difficile de déterminer quand un fruit est mûr et prêt à être récolté, car le melon miel mûrit de l’intérieur. Quand il n’est pas mûr, la peau est vert clair; celle-ci prendra lentement une couleur jaune (cela prend quelques semaines). Le fruit peut être récolté lorsqu’il est jaune vif.

Contrairement au melon charentais, le melon miel se conserve assez longtemps (parfois, jusqu’à deux semaines). 

 

Légumes