• Lollo Verto

  • Lollo verto

C'est la sœur de la Lollo Rossa: elle est pareille, en vert.

Tous nos plants de salade sont élevés en pots, dans un terreau de première qualité. Excellent départ pour leur donner des racines saines et solides.

Nous vous garantissons en plus "la bonne variété au bon moment": il existe en effet des variétés différentes pour le printemps, l'été et l'automne.
Nous n'utilisons que des variétés provenant de potagers professionnels: elles donnent le meilleur rendement et résistent au mildiou (maladie « blanche »).

Tout comme l'homme souffre de la grippe, la nature peut souffrir d'une maladie « blanche », qui change régulièrement de facette (on l'appelle physio). Les variétés les plus récentes de salades résistent aux physios les plus récents. Si vous semer vous-même des variétés plus anciennes, vous risquez réellement de mettre vos cultures en péril, à cause du mildiou.

  • Si vous disposez d'une serre chauffée, vous pouvez vous mettre au travail dès le début du mois de février. Avec l'aide d'un rayon de soleil, vous pourriez déjà récolter à la mi-avril.
  • Dans une serre non chauffée, ne plantez pas avant mi-mars. Une légère gelée nocturne ne causera aucun dommage, mais s'il devait geler plus longtemps, recouvrez les plants d'acrylique. Comptez +/- 10 semaines de croissance.
  • De mi-avril à début septembre, vous pouvez sans crainte cultiver à l'extérieur. Protégez éventuellement des oiseaux avec un filet. La période de croissance varie de 8 semaines en avril à 6 semaines en plein été.
  • Si vous souhaitez encore récolter en automne, plantez en serre non chauffée à partir du 5 septembre. La récolte aura lieu aux environs de la fin octobre. Couvrez les plants en cas de gelées nocturnes précoces.
  • Cela n'a plus de sens de planter après la fin septembre: les jours raccourcissent et la période de croissance est bien trop longue.

Si la salade supporte toutes sortes de sol, elle exige beaucoup d'attention en arrosage et en soins. Un sol riche en humus, humide de nature, lui conviendra très bien. Choisissez de préférence de l'engrais organique, qui agit très longtemps.

Les engrais chimiques sont parfois trop actifs et augmentent le risque d'une grande concentration en sel dans le sol, ce qui augmente aussi les chances d'avoir les bords des feuilles secs.
Attention à ne pas exagérer la fumure à l'azote: non seulement la teneur en nitrate de la salade va augmenter, mais elle sera plus sensible aux maladies et aux brulures.

Ne plantez pas vos pots trop profondément: laissez dépasser à peu près la moitié de la motte. De cette manière vous réduisez la surface de contact avec le sol ce qui diminue les risques de mycose.

Distance entre les plants: 25 x 30cm.

Au printemps et en été, arrosez régulièrement et généreusement, tôt le matin ou tard le soir, lorsque la température est plus basse. Chaleur et humidité sont en effet les circonstances idéales pour le développement des maladies.
Attention à ne pas trop arroser pendant l'arrière-saison, puisque la plante « transpire » moins. En cas d'arrosage trop important, elle risque de devenir "vitreuse": elle sera légèrement transparente et cassante (les cellules éclateront sous la pression importante des racines)

 

Ne tardez pas à cueillir vos salades cultivées en extérieur: plus longtemps vous attendez, plus grand est le risque de maladies. Préférez un cœur plus petit mais sain.

Pour sa plus grande part, la salade est constituée d'eau. Elle restera fraiche au frigo pendant quelques jours.

Arrachez les feuilles du cœur de la salade au lieu de les couper: les pores cicatriseront plus vite et mieux, et la salade restera fraiche plus longtemps.

  • Assèchement des feuilles sur les bords (principalement au printemps). Trop peu d'humidité ou concentration trop importante de sel dans le sol.
  • Montées en graines (principalement en été). Trop peu d'humidité ou récolte trop tardive.
  • « Vitreuse » (principalement dans l'arrière-saison). Par la forte poussée des racines, trop d'humidité ou trop peu d'aération 
  • Botritis ou pourrissement du pied: mycoses pelucheuses en dessous du cœur.
  • Sclerotinia: petits champignons noirs sur la tige
  • Maladie "blanche" ou mildiou: à redouter sur les anciennes variétés
  • Chenilles
  • Limaces: jeter régulièrement entre les plants et sur sol sec des graines contre les limaces.

Légumes