• Cornichon

  • Cornichon

Le cornichon est originaire de l'Inde. Comme le concombre, il appartient à la famille des Cucumis sativus, bien qu'il s'agit des espèces très différentes. Le cornichon est bien plus petit, souvent d'aspect moins lisse et ne doit présenter aucune saveur de lui-même; le goût de concombre doit être complètement inexistant.

Le cornichon craint beaucoup le froid, tout comme son grand frère le concombre d'ailleurs. Même cultivé dans une serre de jardin, la vigilance reste de mise. Si la température du sol est encore trop basse, la plante sera confrontée aux maladies attaquant les racines et finira par dépérir. Réservez à cette plante un emplacement ensoleillé et chaud dans votre jardin.

Il existe deux façons pour guider la plante de cornichon: la faire grimper le long d'une ficelle ou d'une grille ou la faire ramper au sol. Contrairement au concombre, cette dernière méthode ne devrait susciter aucune crainte. En effet, le cornichon est plus résistant aux maladies que son grand frère.

Si vous optez pour la culture sous serre, votre production sera quasiment multipliée par deux par rapport à la culture à l'extérieur. Cela ne signifie pas qu'en le cultivant à l'extérieur, vous manquerez de cornichons!

Prévoyez un apport suffisant de fertilisant et n'hésitez pas à guider la plante, en particulier lorsque la plante porte de nombreux fruits.

Il est inutile de tailler la plante. Plus les ramifications sont importantes, plus la production sera abondante. Récoltez très régulièrement pour éviter que la plante ne s'épuise.

 

 

Le goût d'un cornichon cru et frais rappelle celui du concombre, bien que le cornichon affiche un goût de concombre moins prononcé.
Léger et frais, il convient idéalement pour une salade estivale!

Plus petit vous le récoltez, plus savoureux il sera. Les fruits se conservent un peu moins facilement, idéalement par température située entre 13 et 14°C. Le réfrigérateur est donc à proscrire. Même lorsque les conditions sont idéales, il est difficile de conserver les cornichons longtemps. Essayez donc de les récolter en fonction de votre besoin. Bien entendu, vous pouvez également confire les cornichons.

Confire les cornichons: dans nos recettes, vous trouverez une variante encore « plus acide » des cornichons confits.

Il vous faut:
• cornichons
• baies de genièvre
• graines de moutarde
• brins d'estragon frais
• échalotes
• gousses d'ail
• graines de poivre
• sucre
• vinaigre blanc

N'hésitez pas à tester plusieurs mélanges d'herbes. Désinfectez les pots et les couvercles en les plaçant dans de l'eau bouillante. Lavez les brins d'estragon. Épluchez les échalotes et les gousses d'ail. Dans une casserole, faites chauffer le vinaigre et le sucre: 1 litre de vinaigre et 125 g de sucre de canne. Remuez jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Retirez doucement un des pots de l'eau bouillante et laissez égoutter. Mettez un peu des ingrédients dans le pot et remplissez-le de cornichons. Versez le vinaigre aigre-doux dans le pot et remplissez-le le plus possible. Retirez le couvercle de l'eau bouillante et fermez le pot en serrant bien. Réserver au moins trois semaines avant la consommation.

Légumes