• Chou de Bruxelles

  • Chou de Bruxelles

  • Chou de Bruxelles

La culture du chou de Bruxelles aurait commencé vers 1500, dans les environs de Bruxelles, d'où son nom. En anglais, on les appelle les « brussels sprouts ».

Les petites pousses/choux que nous mangeons, sont en fait des bourgeons hypertrophiés. Si on ne les cueillait pas, ils deviendraient de petites roses.

Auparavant, il n'existait que des variétés à grains fixes. Les choux sont implantés sous la forme d'une pyramide, grandissent de bas en haut et ne peuvent être cueillis qu'en plusieurs fois.

Aujourd'hui, on ne plante pratiquement plus que des variétés hybrides (c'est le cas chez les professionnels). Ces variétés font non seulement d'excellents choux, mais ils sont uniformes et de plus, implantés de manière cylindrique. Ce qui implique que l'on peut tout cueillir en même temps.

La récolte se fait à des moments différents selon la variété et les caractéristiques de la plante. On distingue plusieurs périodes:
Il existe des variétés spécifiques pour chaque période de semis. Avec Allégrow, vous pouvez être sûrs d'avoir la bonne variété d'hybride au bon moment.

  • Le chou de Bruxelles a besoin d'une croissance rapide et sans histoires.
  • Bien qu'il puisse grandir un peu partout, on préférera des sols sablonneux et légèrement argileux.
  • Il lui faut un sol bien préparé et bien drainé 
  • Prévoyez dès le début une bonne fumure et suffisamment de chaux, en utilisant de préférence des engrais organiques.
  • Plantez vos choux en plein soleil et laissez beaucoup d'espace entre les plants (60 x 60). En laissant plus d'espace encore, vous obtiendrez des choux plus grands, mais les variétés hybrides pousseront en forme de pyramides.
  • A la moitié de la croissance, au moment où les choux se fixent, ajoutez de la fumure. 
  • Prudence avec les produits azotés: si vous en abusez, vous aurez beaucoup de feuilles et les choux pourraient tomber.
  • Pour obtenir une maturation uniforme, on peut enlever la tête de la plante à la fin de sa croissance.
  • Jetez les choux qui se sont détaché aussi tôt que possible.
  • Cueillez en attrapant le chou entre le pouce et l'index; il se détachera du tronc.
  • Si vous récoltez en période de gel, coupez le plant à hauteur du pied, et laissez le dégeler dans un endroit frais. Récoltez ensuite vos choux.

Nettoyage des choux: jetez les feuilles extérieures jusqu'à arriver à un chou vert vif, et couper le petit bout dur du trognon. Ils cuiront plus vite s'ils sont bien coupés en dessous. Ne les cuisez pas trop longtemps: ils sont meilleurs un peu croquants.

Vous pouvez les conserver une semaine au frigo. Mais une fois cuits, il faut consommer de suite.

  • La "mouche du chou": elle dépose ses œufs au pied du chou et ses larves attaquent la racine principale. Remède: couvrez les plants.
  • Dégâts causés par les chenilles. 
  • Pied en forme de tubercule: des boursouflures irrégulières apparaissent sur les racines, ce qui empêche la plante de se nourrir. En cause, un sol trop humide ou une rotation insuffisante de la culture. Veillez à une bonne rotation.

Légumes