• Chou Chinois

  • Chou Chinois

Le chou chinois (pe-tsai) est une plante à croissance rapide qui appartient à la famille des crucifères. Originaire de l’Extrême Orient, il est cultivé à grande échelle en Chine, au Japon, en Corée du Nord et du Sud ainsi qu’à Taiwan. 

Le chou chinois présente des feuilles aux larges nervures et appartient à la famille des légumes-feuille.

Tout comme le pak-choï, ce chou est dépourvu du goût de chou typique et offre de nombreuses possibilités culinaires.

Le chou chinois présente l’inconvénient d’être particulièrement favorable à la montée à graines. La tige florale se forme alors avant que la pomme ne soit suffisamment grande pour être récoltée. Une fois la tige florale formée, le légume n’est plus comestible. Les températures minimales et le stress végétal figurent parmi les facteurs susceptibles de favoriser le phénomène de la montée à graines. 

Pour assurer un bon démarrage des jeunes plants, une température minimale située entre 20°C et 25°C est nécessaire pendant les premières semaines. Évitez d’exposer les plants aux conditions climatiques extrêmes, telles que la chaleur, le froid, la sécheresse ou l’excès d’eau afin d’éviter montée à graines.

A partir de la deuxième moitié de mai, le chou chinois peut être planté directement en pleine terre. Les cultures plus précoces doivent être conduites sous serre, en attendant que la température soit suffisamment élevée.

Prévoyez une distance de plantation de 40 cm entre les rangs et de 30 cm entre les plants.

Le chou chinois aime les sols riches et retenant bien l’humidité enrichis d’une bonne quantité de compost ou de fumier bien assimilable. Du faite de sa croissance rapide, la plante épuise vite les nutriments du sol. Prévoir un apport en engrais organique pendant la culture. 

Le chou chinois a tendance à ramifier rapidement et présente un système racinaire superficiel. Un arrosage suffisant est donc essentiel.

Le chou chinois appartient à la famille des choux. Ainsi, il rencontre les mêmes désagréments que les autres variétés de chou. 

• Hernie des crucifères: des boursouflures irrégulières apparaissent au niveau des  racines et empêchent la planter d’absorber les nutriments. Cause: rotation de cultures  insuffisante ou un sol trop humide. Pour éviter l’attaque, il est essentiel d’appliquer une  bonne rotation des cultures (1/4 an).
• Mouche du chou: pond ses œufs au pied de la plante et ses larves attaquent la racine  principale. L’attaque peut être évitée en protégeant les plantes avec de la toile.
• Dégâts causés par des chenilles.
• La brûlure, le brunissement des rebords de feuille peut également faire son apparition.  Ce phénomène est dû à a chaleur, le manque d’humidité et de calcium.

Parfois, le chou chinois se récolte déjà au bout de 3 mois. Le poids de la pomme varie entre 500 g et 1500 g.

Coupez le chou à la base, d’un mouvement droit. Retirez les feuilles extérieures pour ne garder qu’une jolie pomme prête à déguster.

Sur les racines coupées, quelques nouvelles feuilles peuvent se développer qui se dégustent en salade. 

Enveloppé dans un sac plastique ouvert, le chou chinois se conserve au réfrigérateur pendant quinze jours environ. 

Le chou chinois ne présente pas de « goût de chou » typique. Son arôme est plutôt doux et légèrement sucré.

Ce chou se déguste idéalement cru en salade. On peut aussi le faire suer ou faire sauter au wok. Sa saveur s’exprime au mieux lorsque le chou est servi légèrement croquant.

On utilise ses feuilles dans la cuisine orientale pour envelopper des ingrédients, comme le haché de poulet et les herbes.

Le chou chinois se digère facilement, est peu calorique et est riche en vitamine B9 et K. Ce chou est également une source importante de calcium, de vitamine A et C.

La vitamine K joue un rôle dans la coagulation du sang.

Légumes